Pour un excellent séjour dans l’Ariège, il est important de bien planifier les sites et attractions touristiques dignes d’intérêt. Parmi les points à ne pas manquer, il y a le parc de la Préhistoire ! Il s’agit du meilleur endroit pour passer de bons moments en famille, l’expérience est très instructive et il y a des activités pour tous les âges allants des notions fondamentales de la chasse à la peinture, en passant par l’utilisation des silex. Rien de tel qu’un passage dans le parc de la Préhistoire pour découvrir les grottes et les styles de vie à l’ancienne.

Le parc de la Préhistoire

Le site a ouvert ses portes en 1994. Idéalement situé au sein de la commune de Tarascon, il s’étend sur une surface de 13 ha. Offrant une vue panoramique sur les alentours, le Parc de la Préhistoire est un charmant endroit pour les passionnés de la nature. Des rivières artificielles ont même été construites afin de reproduire au mieux le style de vie des Cro-Magnons il y a de cela 14 000 ans. Il y a le bâtiment muséographique qui aide les personnes qui n’ont aucune connaissance de la Préhistoire à découvrir cette période à travers des œuvres d’art de l’époque.

Des différentes reproductions d’art paléolithique des Pyrénées et du monde entier y sont exposées. La visite du musée permet de découvrir tout le monde de la Préhistoire en une fois, à travers les objets d’art et le célèbre Salon Noir de la grotte Niaux. Les grottes de Gargas, de Chauvet, de Marsoulas et de Mas-d’Azil ont aussi leur part d’histoire à exposer.

Un site riche en activités

Le parc de la Préhistoire offre un labyrinthe, un jardin magdalénien, des sentiers et des sculptures. Bref, tout a été travaillé dans les moindres détails afin que le visiteur se sente transporté dans le passé. Pour passer le temps, les visiteurs peuvent participer à l’atelier d’archéologie où ils apprendront les procédés qu’utilisent les archéologues, les connaissances de base pour faire des fouilles et la reconstitution d’événements. Les plus aventureux pourront participer à l’atelier de la chasse et apprendre les techniques de chasse inventée par les Magdaléniens à leur époque. Ceux qui ont le doigté pour être des artistes peuvent s’essayer à faire des dessins sur les parois grâce à l’atelier d’art pariétal. Bref, un passage au sein du parc de la Préhistoire est non seulement divertissant, mais aussi enrichissant sur le plan culturel.

Toute une panoplie de services

La visite du parc de la Préhistoire peut être agrémentée d’un bon plat au sein du restaurant « le bouquetin » qui met en avant les spécialités culinaires de la région et tous les produits du terroir. Grâce à une carte bien fournie et un menu très diversifié, le visiteur ne pourra qu’en garder de très bons souvenirs.

Le parc possède une boutique où les touristes auront l’occasion d’acheter des articles de souvenirs, des jeux et des jouets, des reconstitutions d’œuvres d’art préhistoriques ainsi que les livres sur la région à l’époque de la Préhistoire. Les visiteurs ont aussi la possibilité de venir avec leur panier de pique-nique, leurs sandwichs et prendre le déjeuner en pleine nature à l’aire de pique-nique dédié à cet effet. Lors de la visite du musée, la mise à disposition des audio guides multilingues peut-être d’une très grande aide pour les touristes ne parlant pas le français. Même si les animaux de compagnie ne sont pas autorisés, ils ont tout de même droit à un chenil.